Atelier Giruli - Le Jeu de peindre

Dans le cadre d'un projet-pilote, le CAPEL propose aux classes de l’enseignement fondamental l'atelier hebdomadaire « Jeu de Peindre » pendant le 2e et 3e trimestre 2016-2017. Cet atelier s'adresse aux classes du cycle 1.1 au cycle 4.2 de l’enseignent fondamental avec leur enseignant(e).

Le projet-pilote débutera fin février 2017 et se terminera fin juin 2017.

Ce projet affiche complet! 

L’Atelier Giruli est le lieu de rencontre où se déroule le Jeu de Peindre, développé par Arno Stern. Il se situe au Rollingergrund, 1, rue Louis Deny, L-1414 Luxembourg. (Ligne d’autobus 21 – Arrêt « Bei der Fiels »). L’atelier est dirigé par deux éducatrices graduées du CAPEL, Cristina Loureiro et Dany Blum, qui ont suivi la formation du métier du Servant de Jeu de Peindre auprès d’Arno Stern à Paris en octobre 2015.

L'atelier d’une durée de 1.30 heures aura lieu toutes les semaines à la même heure (pas d’atelier pendant les vacances scolaires). L’enseignant(e), ainsi que toute autre personne accompagnant la classe est invitée à participer au Jeu de peindre au même niveau que les enfants.

Horaire : lundi / mercredi, matin ou après-midi, selon les besoins de la classe.

Tout le matériel est fourni sur place.

 

Brèves explications

Arno Stern est né en 1924 à Kassel, en Allemagne. Il est un chercheur et pédagogue reconnu par l’Unesco. Il est inventeur du Jeu de Peindre et de la Sémiologie de l’expression.

Le Jeu de Peindre consiste à laisser « jouer » ses participants avec les pinceaux, les couleurs et les dessins. Son but n’est pas de fournir un enseignement artistique, mais il s’agit d’un acte de jeu. Ce jeu a comme objectif de permettre à chaque participant de retrouver tout au long des sessions sa propre trace, ses propres moyens d’expression. Le participant gagne confiance en ses propres capacités, et le fait de jouer avec sa trace lui procure satisfaction et  plaisir.

Les dessins des participants ne seront pas considérés comme des œuvres d’arts enfantins et de ce fait ne sont pas des moyens de communication avec autrui. Ils ne sont destinés à aucun regard extérieur. L’enfant dessine que pour lui-même et son dessin n’est soumis à aucun jugement.

Vidéo explicative (Arno Stern se présente)